-algie


-algie

-algie Groupe suffixal, du gr. -algia, de algos « douleur ».

⇒-ALGIE, élément suff.
Signifie « douleur, souffrance ». Sert à former des termes de méd.
I.— [S'accole à un élément d'orig. gr. désignant un organe, un membre... siège d'une douleur sans lésion] :
brachialgie ou mieux : brachionalgie < gr. brakhiôn « bras » [GARNIER-DEL. 1958] « douleur dans le bras »
cystalgie < gr. kystis « vessie » « douleur nerveuse de la vessie »
didymalgie < gr. didumos « jumeau » c.-à-d. formé de 2 parties accouplées « douleur des testicules »
encéphalalgie < gr. enkephalos « cervelle, cerveau » « douleur nerveuse de l'encéphale » (LITTRÉ)
entéralgie < gr. enteron « intestin » « douleur dans les intestins »
glossalgie < gr. glossa « langue » « douleur de la langue »
gonalgie < gr. gonu « genou » « douleur rhumatismale fixée sur l'articulation du genou »
hépatalgie < gr. hêpar, hêpatos « foie » « douleur névralgique du foie »
hystéralgie < gr. hystera « matrice » (LITTRÉ) « douleur plus ou moins vive, mais non inflammatoire, qui se fait sentir à la matrice » (LITTRÉ)
laryngalgie < gr. larynx, laryngos (LITTRÉ) « douleur au larynx » (LITTRÉ)
métralgie < gr. mêtra « matrice » de mêtêr « mère » (LITTRÉ) « douleur inflammatoire qui a son siège dans la matrice » (LITTRÉ)
néphralgie < gr. néphros « rein » « douleur des reins »
ophthalmalgie, écrit parfois ophtalmalgie < gr. ophthalmos « œil » (LITTRÉ) « toute douleur des yeux, sans inflammation » (LITTRÉ)
orchialgie < gr. orkhis « testicule » « douleur nerveuse des testicules »
pancréatalgie < gr. pankréas composé de pan « tout » et de kreas, kreatos « chair » « douleur du pancréas »
pédionalgie, 1762, < gr. pêdion « plante des pieds » (LITTRÉ) « douleur à la plante des pieds » (LITTRÉ)
proctalgie, 1827, < gr. prôktos « anus » « douleur à l'anus »
prosopalgie < gr. prosôpon « visage » (LITTRÉ) « névralgie faciale » (LITTRÉ)
rhinalgie < gr. rhis, rhinos « nez » (LITTRÉ) « douleur qui a son siège au nez » (LITTRÉ)
spinalgie < gr. spina « épine » (GARNIER-DEL. 1958) « sensibilité à la pression des apophyses épineuses » (GARNIER-DEL. 1958)
splénalgie < gr. splên « rate » « douleur dont on rapporte le siège à la rate »
sternalgie < gr. sternon « sternum » (LITTRÉ) « angine de poitrine ainsi appelée à cause de la douleur violente que le malade éprouve sous le sternum » (LITTRÉ)
stomalgie < gr. stoma, stomatos « bouche » « douleur dans la bouche »
tarsalgie < gr. tarsos « tarse » « arthralgie du tarse »
thélalgie < gr. thêlê « mamelon » (LITTRÉ) « douleur du mamelon » (LITTRÉ)
urétéralgie « douleur dans le trajet de l'uretère » (LITTRÉ)
uréthralgie écrit parfois urétralgie < gr. ourêthra « urèthre » (LITTRÉ) « douleur dans l'urèthre » (LITTRÉ)
utéralgie « douleur nerveuse de l'utérus » (Littré)
Cf. aussi céphalalgie
coxalgie
gastralgie
odontalgie
otalgie (infra étymol.)
II.— Plus rare. [S'accole à un élément d'orig. gr. désignant un syst. ou une région du corps, la douleur n'étant pas localisable avec précision] :
arthralgie < gr. arthron « articulation » (LITTRÉ) « douleur dans les articulations, névralgie articulaire »
dermatalgie ou dermalgie < gr. derma, dermatos « peau » (GARNIER-DEL. 1958) (GARNIER-DEL. 1958) « douleur à la peau »
épigastralgie « douleur à l'épigastre »; cf. cardialgie (GARNIER-DEL. 1958)
myalgie < gr. mus « muscle » « douleur des muscles »
névralgie < gr. neuron « nerf » avec la prononc. du gr. mod. « douleur vive d'une branche nerveuse »
notalgie < gr. nôtos « dos » (GARNIER-DEL. 1958) « douleur de la région dorsale » (GARNIER-DEL. 1958)
ostéalgie < gr. osteon « os » « douleur osseuse »
psychalgie < gr. psukhê « âme » (GARNIER-DEL. 1958) « variété exceptionnelle de névralgie dans laquelle prédomine l'élément psychopathique » (GARNIER-DEL. 1958)
rachialgie < gr. rakhis « épine dorsale » (LITTRÉ) « toute douleur qui occupe un point quelconque de la colonne vertébrale » (LITTRÉ)
sympathalgie < gr. sun « avec » et pathos « affection » (GARNIER-DEL. 1958) « douleur d'origine neuro-végétative siégeant en un point du système nerveux sympathique » (GARNIER-DEL. 1958)
ténalgie < gr. ténôn « tendon » (LITTRÉ) « crépitation douloureuse des tendons » (LITTRÉ)
Cf. aussi cardialgie, lombalgie, rhumatalgie
III.— Rare. [S'accole à un élément d'orig. gr. qui ne désigne ni un organe, ni un syst. organique] :
causalgie < gr. causis « chaleur » « douleur donnant l'impression d'une poussée de chaleur »
rhumatalgie < gr. reumatismos, proprement « écoulement d'humeurs », cause des rhumatismes pour la méd. anc. « douleur rhumatismale »
nostalgie < gr. nostos « retour » a été formé sur le même modèle que les précédents au sens propre « dépérissement causé par le désir violent de retourner dans sa patrie »
Rem. Certains dér. en algie ont des synon. en -odynie :
arthralgie/arthrodynie
cystalgie/cystodynie
dermatalgie/dermatodynie
dermalgie/dermodynie
entéralgie/entérodynie
gastralgie/gastrodynie
glossalgie/glossodynie
métralgie/métrodynie
myalgie/myodynie
ophthalmalgie/ophthalmodynie
otalgie/otodynie
Morphol. — Les mots en -algie acceptent la dér. en -ique :
arthralgie/arthralgique
cardialgie/cardialgique
céphalalgie/céphalalgique
coxalgie/coxalgique
encéphalalgie/encéphalalgique
entéralgie/entéralgique
épigastralgie/épigastralgique
gastralgie/gastralgique
hépatalgie/hépatalgique
métralgie/métralgique
névralgie/névralgique
nostalgie/nostalgique
odontalgie/odontalgique
ostéalgie/ostéalgique
otalgie/otalgique
rachialgie/rachialgique
rhumatalgie/rhumatalgique
Étymol. ET HIST.
A.— Du gr. « douleur, souffrance ». Bon nombre de dér. existent déjà en gr. ou sont empruntés par l'intermédiaire du lat. :
cardialgie, XVIe (DAUZAT 1964) « douleur très vive qui se fait sentir à l'épigastre » < gr. de « cœur »
céphalalgie « douleur de tête » < lat. cephalalgia emprunté au gr. de « tête »
gastralgie, 1835 (Ac.) « douleur nerveuse de l'estomac » < gr. de « estomac, ventre »
odontalgie, 1694 « douleur des dents » < gr. de , - « dent »
otalgie, 1701 « douleur nerveuse de l'oreille » < gr. de , « oreille »
On remarque 2 dér. hybrides dont le 1er élément est emprunté au lat. :
coxalgie, 1826 « douleur ou maladie de la hanche » < lat. coxa « hanche »
lombalgie « douleur de la région lombaire » < lat. lumbus « rein, région des reins »
B.— Productivité
Av. 1789 :
1327 céphalalgie (DAUZAT 1964)
XVIe cardialgie (DAUZAT 1964)
1694 odontalgie (BL.-W.4, DAUZAT 1964)
1701 otalgie (DAUZAT 1964)
1759 nostalgie (BL.-W.4, DAUZAT 1964)
1762 pédionalgie (LITTRÉ)
Apr. 1789 :
1801 névralgie (BL.-W.4, DAUZAT 1964)
1819 cystalgie (DAUZAT 1964)
1826 coxalgie (BL.-W.4)
1835 gastralgie (DAUZAT 1964)
1836 ostéalgie (DAUZAT 1964)
1864 causalgie (GARNIER-DEL. 1958)
XXe brachialgie et myalgie (DAUZAT 1964)
BBG. — DUB. Dér. 1962, p. 21, 106.

Élément de composition, du grec -algia, rad. algos « douleur ». Algési-, 1. algo-. || Ex. : analgie, antalgique, cardialgie, céphalalgie, coxalgie, encéphalalgie, entéralgie, épigastralgie, gastralgie, hépatalgie, néphralgie, névralgie, nostalgie, odontalgie, ostéalgie, otalgie, rhinalgie, tarsalgie, urétéralgie.

Encyclopédie Universelle. 2012.